Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 17:54

Kim Dotcom, le fondateur de MegaUpload, offre un petit pactole à toute personne lui apportant la preuve de ce qu’il avance : le gouvernement américain s’est laissé corrompre par les puissants lobbies d’Hollywood. La cible : MegaUpload et donc sa personne. La raison : business is business surtout même en politique.

 

kim-dotcom-complot_preuve_prime_5_millions

Ceci n’est pas une publicité pour la Française des Jeux ou Euromillions

 

Du temps de sa grandeur, Megaupload était LE site de téléchargement le plus populaire de la planète. Et puis, patatras, les ennuis judiciaires ont commencé. Aujourd’hui, Kim Dotcom a trouvé refuge en Nouvelle-Zélande, a lancé un nouveau site, Mega, et s’est jeté dans l’arène politique avec son Parti de l’Internet (voir notre dossier : Les « partis de l’Internet » condamnés à n’être que des partis de l’Internet ?).

Néanmoins, Kim Dotcom n’a pas oublié le pays à qui il doit tout ça : Les États-Unis (en 2012 le FBI fait fermer MegaUpload, lui et 6 autres personnes sont arrêtés et inculpés pour contrefaçon de copyright, blanchiment d’argent, association de malfaiteurs en vue d’activité économique illégale).
Il est persuadé d’une chose : ses ennuis judiciaires ne sont pas le fruit d’une procédure légale classique mais bien d’une corruption du gouvernement américain pratiquée par le milieu du cinéma pour lui nuire. Toute personne lui apportant les preuves « utiles » de ce qu’il dénonce se verra gratifier d’une prime de 5 millions d’euros.

 

 

Dans un entretien à TorrentFreak, Dotcom explique les dessous de ce nouveau rebondissement.
Empêtré dans plusieurs affaires dont l’une vise son extradition en vue du plus gros procès en piraterieet contrefaçon jamais entrepris, Kim Dotcom cherche des soutiens… du moins des preuves. Pas à une excentricité près, autant qu’elles servent son propre dessein, si possible hors de prison.

Comme le souligne TorrentFreak, Kim Dotcom n’a de cesse de réitérer ce mantra qui voudrait que les actions contre lui et Megaupload étaient un « ‘contrat de poursuites corrompu’ mené par la Maison Blanche afin d’obtenir le soutien d’Hollywood pour la campagne de ré-élection d’Obama »Il requiert donc des preuves non sans promettre protection et prime.

kim_dotcom_complot_us_hollywood

Ainsi il explique :

Permettez-moi d’être clair, nous recherchons des informations qui prouvent le comportement illégal ou corrompu du gouvernement américain, du gouvernement Néo-Zélandais, des agences d’espionnage, les forces de l’ordre et d’Hollywood.

Selon mon équipe juridique, la divulgation de telles informations serait légale. Je garantirai également à tout lanceur d’alerte qui se manifeste la meilleure représentation juridique pour zéro coût.

Par ailleurs, comme précédemment (théorie du complot explicitée en 2012 et 2013, notamment dans cette charge de 48 pages – Megaupload, the copyright lobby and the future of digital rights – rédigés par les avocats de Megaupload et Kim Dotcom) il dénonce nommément plusieurs personnes comme partie prenante de la conspiration , dont le vice-président Joe Biden et le président de la MPAA et ancien sénateur démocrate, Chris Dodd.

« L’ancien sénateur et désormais président de la MPAA (Motion Picture Association of AmericaChris Dodd et le vice-président Joe Biden en particulier ont abusé de leur pouvoir politique pour rendre possible la destruction avant procès de Megaupload [...] Le conseiller personnel de Joe Biden (lorsqu’il était encore sénateur), Neil MacBride, a été promu à un poste clé du Département de la Justice et a supervisé la destruction de Megaupload. »

Pour l’aider, Kim Dotcom explique les possibles marches à suivre dont celle du Secure Drop, nouvel outil mis en place cette semaine par The Guardian pour les lanceurs d’alerte en sommeil (Snowden est passé par là). Pour les plus rétifs et soucieux de protéger leurs arrières, il suggère de ne pas utiliser cet outil chez soi ou au travail mais de se rendre dans un cybercafé par exemple, d’éviter d’utiliser sontéléphone ou ordinateur portable et d’en acheter un basic à cette fin pour s’en débarrasser par la suite.

kim_dotcom_5_millions_dollars_complot

L’affaire Kim Dotcom

Concernant la prime de 5 millions (« probablement mis en place via des trust »), il en explique les raisons :

Nous savons qu’il y a des gens dehors avec des informations. Je suis prêt à payer pour ces informations. Je suis déterminé à combattre une injustice grave qui a été faite à un service légitime d’hébergement en cloud, à ses 220 employés et plus de 100 millions d’utilisateurs.Cette bataille ne fait que commencer et elle prendra du temps. Mais à la fin nous serons victorieux et nous exposerons ceux qui ont abusé de leurs pouvoirs.

Crédit: http://www.journaldugeek.com/2014/06/10/aidez-kim-dotcom-empochez-5-millions-dollars/

Partager cet article

Repost 0
Published by actus - dans Internet
commenter cet article

commentaires